PosterPoster

      Fadila Belkebla

        Fadila Belkebla est une actrice française, née à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. Fadila Belkebla grandit à Aubervilliers. En parallèle de ses études, (DEUG de langues et de civilisations étrangères), elle donne des cours de danse (Modern Jazz) pour sa ville, crée des spectacles. Killy et Antonio Olivares, producteurs, scénaristes, réalisateurs, issus d'Aubervilliers également, la repèrent. Il la font jouer dans un court-métrage, puis la sollicite de nouveau pour le long-métrage Douce France de Malik Chibane avec Frédéric Diefenthal, pour lequel elle obtient un prix d'interprétation féminine au festival méditerranéen du film de Bastia. Nadine Trintignant lui offre un rôle principal au côté de sa fille Marie Trintignant, pour le téléfilm Canal+, L'insoumise. Elle enchaîne avec Roschdy Zem, dans Vivre au Paradis de Bourlem Guerdjou, qui lui vaut un autre prix d'interprétation féminine au festival du film d'Amiens. En 2004, elle découvre les planches dans Les sacrifiées de Laurent Gaudé, au Théâtre Nanterre-Amandiers, mise en scène par Jean-Louis Martinelli. Elle réitère l'expérience en 2010, dans "Tout un homme", de Jean-Paul Wenzel. Fadila Belkebla continue à tourner pour la télévision, récemment dans la série de France 2, Boulevard du Palais, où elle incarne un substitut du procureur, Leila Kauffman, au côté du comédien Jean-François Balmer. En 2010, elle revient au cinéma dans le film de Christophe Ruggia, Dans la tourmente, avecMathilde Seigner, Clovis Cornillac, Yvan Attal, et dans la comédie d'Olivier Baroux, Les Tuche, avec Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty. Elle joue en 2013 au Studio des Champs-Élysées, dans Le Porteur d'histoire d'Alexis Michalik.

        Credits

        Loading...